Alibi-RPG
COUCOU ! =D

Sur Alibi-RPG, tu peux créer un personnage parmi 4 époques différentes, et tu peux même avoir des pouvoirs et un métier ! Pour t'inscrire et pouvoir jouer avec les autres membres, c'est super simple : va lire le guide du forum !

On espère bientôt de compter parmi nous <3

Alibi-RPG

Coucou Invité, viens donc t'inscrire ! Nous aimons à peine croquer la chair...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ancien chez les modernes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théagès d'Éphèse
Homme Moderne
avatar

RPG - Emploi : Marchand ambulant

RPG - Marié(e) ? : Oui, mais veuf.

Émeraudes : 12
Messages : 8

MessageSujet: L'ancien chez les modernes   Dim 8 Mai - 18:25



Théagès d'Éphèse

Présentation du membre


  Ton petit nom : Caro
  T'es né quand ? Y'a 26 ans, quasi tout pile.
  Tu es d'où ? D'auvergne, exilée à Lyon depuis huit ans.
  Ta passion : la philo, les arts martiaux, l'écriture, les randos, les bistrots o/

Présentation du personnage


  Pseudo : Théo (nom d’usage).
  Âge :  34 ans, mais mort à l’âge de 62 ans sur Terre.
  Région : Moderne.
  Es-tu un sorcier/une sorcière ? Certains le pensent, mais en fait, non, du tout.
  Description : Il n’y a que la barbe que je n’ai pas eu le cœur de raser pour leur ressembler, pour me fondre dans leur masse ; ils sont semblables aux citoyens des démocraties les plus débridées que j’ai pu connaître, bariolés, obscènes, parfumés à l’excès, cheveux longs ou rasés, bleus, roses, parce que c’est la norme de prendre le plus d’écart possible vis-à-vis de ce qu’à donné la nature. J’ai toujours mes cheveux bruns sous les vêtements que j’ai été obligé d’adopter. Ils sont simples, le plus simple possible. Des sandales ou des bottes, un long manteau à capuche, quelques vestes ramassées au petit bonheur. J’ai fait ma vie, même si ici aussi, j’ai eu une enfance ; je ne suis pas là pour m’intégrer. Je suis là pour comprendre ; pour méditer sur la nature des choses. Et quand j’aurais compris, je partirais, je partirais me heurter à de nouvelles difficultés, et à l’intérieur de moi, petit à petit, je retrouverai l’unité et la cohérence du monde. Alors, alors seulement, je pourrais de nouveau enseigner, de nouveau vivre en homme libre, et mourir comme tel. Ou alors, il me faudra œuvrer pour que l’harmonie se maintienne. Je ne sais pas. J’ai gardé ma ténacité de lutteur, mon goût pour la dialectique, mon horreur du vice ; je me sens comme un rempart dans ce monde étrange qui a basculé dans le relativisme, et où tout le monde a l’air de penser qu’on ne vit que pour survivre.

  Histoire : J’ai été fils de marchand, philosophe rebelle, homme de cœur, hoplite, vainqueur au pancrace et à la lutte, mendiant volontaire, ami fidèle, homme pieux, déclaré nuisible, corrupteur de la jeunesse, jugé, banni, et finalement gracié ; et puis, tout a changé. J’ai été professeur, je suis devenu trop sûr de moi, j’ai développé une cosmologie que je croyais être vraie, et je l’ai enseignée de manière dogmatique. Mes élèves m’aimaient, ils voulaient me payer, et je ne leur prenais qu’une obole, parce que c’était ce que mes maîtres faisaient aussi, et que je ne voulais pas ressembler à un mercenaire. Et puis, tout a changé. Je suis mort, je crois, pour avoir trop bien suivi le régime d’un médecin contre la rage de dents ; le jeûne m’allait trop bien ; je suis mort de faim, mais j’avais bien vécu. J’avais même pris le fait de bien vivre le jeûne comme étant un signe du cosmos, comme quoi il me fallait suivre ce qui m’était dicté et me laisser partir. Et puis, tout a changé.

J’étais fixiste, je croyais que le monde était une sphère parfaite, un tout immuable, que le temps était une illusion et que les choses demeuraient les mêmes dans leur profondeur ; je croyais que ce qui existait existait pleinement, et que ce qui n’existait pas ne pouvait venir à exister ; que tout était déjà présent, et ne faisait que se réaliser. Je me moquais des théoriciens du mal, je me moquais de ceux qui professaient le mobilisme universel, parce que je croyais qu’ils loupaient la substance des choses en s’attachant uniquement aux phénomènes. Je croyais qu’une fois mort, on retournait à l’origine radicale et on continuait à participer inconsciemment à l’ordre du monde. Et puis, tout a changé.

Moi aussi, j’ai changé ; lorsque j’ai senti mon heure arriver, je pensais perdre ma conscience, me fondre dans le tout originel du monde, et participer encore à son harmonie sous forme d’un souffle vague, d’une énergie pure ; mais je suis arrivé sur une terre que je ne connaissais pas. Le sol était dur, les murs étaient hauts et ils reflétaient le ciel ; les gens étaient trop nombreux, les odeurs, lourdes, le vice, exposé sur les murs ; on disait qu’on était en démocratie mais les hommes ne se rassemblaient jamais pour penser les lois, et on élisait souvent plusieurs fois les mêmes à la tête de l’état, alors même que personne ne les avais jamais vu autrement qu’à-travers une petite fenêtre que j’aurais sûrement placé dans le non-être si j’avais pu rester fidèle à mon ancienne cosmologie. D’ailleurs, depuis quelques années, on a arrêté de parler de démocratie ; tout le monde reconnaît la tyrannie.

Enfin, tout va très vite ; on ne s’interroge plus beaucoup sur la beauté du monde et sur la vertu des sages, parce que les sages sont invisibles, et le monde, recouvert par la ville. On parle de produire, de vendre, de multiplier les bénéfices, et alors, j’ai compris qu’ici, l’on donnait tout le crédit aux marchands, et que ce sont eux, eux que nous avions sagement bannis de nos cités, qui règlent les choses.

Et puis, j’ai appris que d’autres mondes existaient, je l’ai vite appris. Techniquement, j’étais encore un enfant, mais mes souvenirs refluaient, et c’étaient ceux d’un adulte ; j’avais eu une femme, six enfants dont trois morts en bas âge ; j’avais fait la guerre et les jeux olympiques ; j’avais eu un corps puissant, un intellect fécond, et maintenant, je sentais le manque. J’étais sans famille, placé dans un foyer. Très vite, j’ai pensé à m’évader, renoncé à faire comprendre qui j’étais vraiment ; et j’ai enduré ce que la Fortune m’assignait. Je suis allé à ce qu’ils appelaient l’école ; et j’ai failli y devenir fou.

C’est que pour continuer à vivre, continuer à essayer de comprendre ce monde étrange qui m’entoure et me traverse, j’ai du m’échapper, devenir un petit commerçant moi aussi, sitôt que j’ai été assez grand pour partir. Je marche dans la rue avec tantôt un gros sac, tantôt un petit stand, tantôt un atelier. Je fais des bijoux, des feuilles de vigne farcies, des gâteaux, je vends des sculptures et des traités de métaphysique écrits sur des rouleaux en écriture ancienne. Souvent, la nouvelle milice, composée d’hommes vils et corrompus au trois quarts, m’arrête, me dit que je n’ai pas l’autorisation de monter un commerce. Parce qu’ici, pour vivre, il faut remplir des conditions qu’un bourreau n’aurait pas imaginées. Chez moi, dans mon autre vie, même un esclave n’avait pas à justifier son droit à l’existence. Alors, j’ai réappris à courir, j’ai retrouvé mon sang d’athlète. Et je rencontre des gens, qui me disent que les âges ont pris la place des régions du monde, et que les barbares n’existent plus, parce que nous parlons tous la même langue.

Et je reste là ; parce que j’ai accepté d’être encore là quelques en soient les raisons. Et que je crois encore que le cosmos me donne l’occasion de bien jouer mon rôle en un lieu où ma vie a perdu tout son contexte.



Toi et le forum


  Qu'est-ce que tu penses d'Alibi-RPG ? Du bien ; c'est un de vos partenaires qui m'a conseillé de vous rejoindre par le biais d'Infinite-Rpg. Je cherchais un petit forum posé pour reprendre le rp pépère après six mois d'arrêt total.
  Les raisons pour lesquelles tu t'es inscris : Je cherchais un petit forum pos... ah. Bon. Beh, le contexte me plaisait bien. Pas trop de magie, possibilité de jouer plein de choses, pas trop trop de gens, et le gars d'Infinite qui m'a dit que les gens étaient sympas ici. J'aime bien les gens sympas. Surtout sur des petites biscottes.
  Et, sans indiscrétions, comment as-tu connu ce forum ? Je l'ai dit ? Ouais, je l'ai dit o/
  Assemble les mots-clés du Guide Intégral du Foum et écris la phrase obtenue :
CODES VALIDES PAR LE DIEU DES PRESENTATIONS
 
                                                       


Dernière édition par Théagès d'Éphèse le Mar 10 Mai - 2:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Édouard Anew
Admin - Homme des Lumières et de l'Industrie
avatar

RPG - Emploi : Chef de la Région des Lumières et de l'Industrie

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 823
Messages : 724

MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   Dim 8 Mai - 20:05

Tout d'abord BIENVENUE !!!

J'ai beaucoup aimé lire ta présentation, tu écris vraiment bien (bon, même si je te cache pas que je suis un peu largué niveau philosophie u_u) ! 
Par contre il y a quelques problèmes concernant ton personnage, par rapport au contexte. Si Théagès était un homme de la Grèce Antique sur Terre, il est mort bien avant l'explosion de la planète et la création d'Espoir. Donc cette phrase de ton profil : "Philosophe de l'âge Antique, exilé un peu avant la catastrophe ayant précipité l'apparition d'Espoir" ne va pas. De même, dans ton histoire, il se souvient parfaitement de sa vie sur Terre. Même en admettant qu'il ait été ressuscité sur la nouvelle planète par la divinité, il ne pourrait pas être exactement la même personne, comme s'il avait tout vécu sans mourir (tous les terriens sont morts, et il serait de toute manière beaucoup trop âgé !). Par conséquent, tu dois modifier ton histoire :

- Ton personnage peut être né dans une famille de la Région Moderne sur Espoir et se souvenir d'une vie passée sur la Terre. Alors, il comprend qu'il est une réincarnation d'un philosophe de la Grèce Antique sur Terre, et là il pourra se sentir mal à l'aise, pas à sa place, etc.

Mais tu ne peux pas être exactement le même qu'avant, dans le même corps ! Voilà, c'était le principal problème. Sinon, le premier mot-clé est erroné, mais ça ne fait rien je te fais confiance et je le compte juste ^^ Tu as aussi écrit que tu t'appelais "Théo" dans la présentation de ton personnage, mais ça ne correspond pas à ton pseudo. A part ça, tout est bien !!!

N'hésite pas à me dire si j'ai mal compris, et j'espère que j'ai été clair ! Si tu as une question ou quoi que ce soit, nous sommes là :D



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci mon petit gnome <3 (Katelyna!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alibi-rpg.forumactif.org
Théagès d'Éphèse
Homme Moderne
avatar

RPG - Emploi : Marchand ambulant

RPG - Marié(e) ? : Oui, mais veuf.

Émeraudes : 12
Messages : 8

MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   Dim 8 Mai - 21:47

Re, c'est modifié ! J'ai gardé ton idée de réincarnation. En fait, c'est encore mieux, et j'avais pas capté que c'était possible. J'avais pas capté non plus que la Terre avait été proprement désintégrée, je pensais plus à un immense chambardement temporel modifiant radicalement la planète (en éradiquant sans doute une partie des gens au passage, mais laissant des survivants). Maintenant, c'est plus clair, merci !

Tu me dis si des trucs coincent encore, je file modifier mon profil de ce pas. J'ai assez peu développé la bio du coup, mais ça s'approfondira tranquillou en rp. Puis ça me change, d'éviter de pondre des gros pavés détaillés.

Des bisous o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Édouard Anew
Admin - Homme des Lumières et de l'Industrie
avatar

RPG - Emploi : Chef de la Région des Lumières et de l'Industrie

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 823
Messages : 724

MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   Lun 9 Mai - 18:01

Oui, beaucoup de choses bizarres sont possibles sur ce forum XD Du coup, tout est parfait pour ta présentation !! Mais je crois que tu n'as pas enlevé le passage de ton profil qui me posait soucis, à savoir : " mort pendant la catastrophe ayant précipité la catastrophe d'Espoir " -> cette catastrophe est arrivée bien après l'Antiquité, sinon les autres époques n'auraient pas eu le temps de naître sur la Terre. On peut considérer que la Terre a été explosée vers 2100 (dans le contexte : "si un jour vous voyagez loin dans le temps"), par conséquent le philosophe terrien de l'Âge Antique n'a pas pu vivre la catastrophe d'Espoir, il est mort suite à une autre raison que tu pourras déterminer si tu le souhaites. Tu vois ce que je veux dire ? Je sais que le contexte peut porter à confusion, gomenasai >_<

Voilà, je te validerai demain ou mercredi, le temps que les autres membres passent éventuellement te souhaiter la bienvenue et que je puisse m'occuper de tout, après quoi tu pourras obtenir ton emploi ici et poster une demande de rp à cet endroit !

A bientôt parmi nouuuuuuuus 



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci mon petit gnome <3 (Katelyna!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alibi-rpg.forumactif.org
Théagès d'Éphèse
Homme Moderne
avatar

RPG - Emploi : Marchand ambulant

RPG - Marié(e) ? : Oui, mais veuf.

Émeraudes : 12
Messages : 8

MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   Mar 10 Mai - 2:38

Héhé, je suis blonde, ça me paraît en effet logique. C'est de nouveau modifié.

Des bisous o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Édouard Anew
Admin - Homme des Lumières et de l'Industrie
avatar

RPG - Emploi : Chef de la Région des Lumières et de l'Industrie

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 823
Messages : 724

MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   Mer 11 Mai - 16:36

Voilà voilà, je te valide, tu vas avoir ton rang (en-dessous de ton avatar) et la couleur assortie. J'ai hâte de rp avec toi !!! 



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci mon petit gnome <3 (Katelyna!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alibi-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ancien chez les modernes   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ancien chez les modernes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alibi-RPG :: Mairie :: Espace d'accueil :: Fiches validées-
Sauter vers: