Alibi-RPG
COUCOU ! =D

Sur Alibi-RPG, tu peux créer un personnage parmi 4 époques différentes, et tu peux même avoir des pouvoirs et un métier ! Pour t'inscrire et pouvoir jouer avec les autres membres, c'est super simple : va lire le guide du forum !

On espère bientôt de compter parmi nous <3

Alibi-RPG

Coucou Invité, viens donc t'inscrire ! Nous aimons à peine croquer la chair...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guns and roses [FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Guns and roses [FINI]   Mer 22 Oct - 22:32

Guns and roses


Voleuse de cœur

    Abordage en cours...
    Mon radeau fait de rondins a débarqué sur l'île des Bandits.  Je suis descendue de mon bout de bois flottant et l'ai poussé sur le sable, l'eau arrivant à mes mollets.  J'ai attrapé une poignée de mûres que j'avais cueilli sur l'île du Sud et l'ai avalée, puis j'ai commencé à marcher vers une tour noire qui se dressait derrière les arbres tropicaux.  Arrivée à son pied, j'ai toqué à la porte de bois.  Une sorte de petite porte coulissante situé au niveau de mon visage s'est ouverte et une voix rauque m'a demandée :

« C'est pour quoi ?
-  Je suis une amie de Jeff.
-  Oh, lâcha l'homme qui arborait un sourire espiègle. Alors l'bras droit a une copine... Entrez donc. »

    Le type a fermé l'espèce de clapet puis a ouvert la porte pour me laisser entrer. Pendant qu'il refermait l'entrée, j'ai analysé la salle : j'avais devant moi une bonne douzaine de mecs attablés qui trinquaient et riaient, leur chope de bière à la main. Eh bah dis donc, voir tant de gens heureux, ça change de la taule !
    Enthousiaste, je me suis assise à une table et j'ai lancé :

« Du rhum ! »

    Les discussions et les cris de joie se sont stoppés. Les regards se sont braqués sur moi, mais peu m'importait. Un gars avec un gilet en peau de mouton m'a tendu un verre. Je l'ai pris et l'ai bu cul sec, sous les yeux exorbités des personnes présentes qui, comme j'étais en train de le remarquer, étaient tous de sexe masculin.

« Je vois qu'on y a pris goût, a résonné une voix familière dans mon dos.
-  Jeff ! ai-je deviné avant de me retourner.
-  Je ne m'attendais pas à te voir ici, a-t-il murmuré.
-  Ah, mais vous m'avez pourtant donné votre "adresse", ai-je rétorqué.
-  Oh je le sais, mais je voulais dire que ta présence ici m'étonne. Oh, et par pitié, tutoie-moi, je suis prêt à parier que nous n'avons pas beaucoup d'années d'écart. »

    J'ai hoché la tête et il m'a donné une tasse de bière. Nous avons trinqué et avons échangé des clins d'oeil et des sourires complices toute la soirée. La nuit approchant, il m'a proposé de dormir dans son lit. Au début, j'ai refusé, craignant ce que cela pouvait signifier et entraîner, mais il m'a assuré qu'il allait dormir dans un fauteuil. Touchée par son côté galant, j'ai finalement accepté l'invitation. J'ai séjourné sur cette île pendant assez longtemps je dois dire, je m'étais faite de bons potes, les gens étaient sympas et ne se prenaient pas la tête, et y'avait pas tant de femmes. Deux ou trois catins seulement, pour plus d'une dizaine d'hommes, c'est franchement convenable.
    Durant cette période, Jeff m'a appris comment me servir d'une épée, d'un bouclier, même d'un arc ! Un jour, il a voulu m'apprendre comment tirer au pistolet. Nous étions dans une clairière, assez loin de la tour pour ne pas être dérangés. Il était environ quatorze heures, le soleil était haut et il faisait assez chaud. Jeff avait sculpté un arbre afin de dessiner la cible.

« Vas-y, tire ! m'a-t-il ordonné en tapotant l'arbre. »

    J'ai appuyé sur le chien du revolver, mais ma main n'arrêtait pas de trembler. Jeff a passé une main dans ses courts cheveux bruns partant légèrement vers l'arrière et a soupiré, l'air amusé.

« Non, pas comme ça, a-t-il dit en marchant vers moi. »

    Il s'est rapproché de moi, s'est collé à mon dos, sa bouche proche de mon oreille, son bras droit au contact du mien, sa main effleurant la mienne. Puis, il a susurré :

« Là, arrête de gigoter. »

    Je me suis exécutée, ce qui lui a décoché un sourire. Il a exigé que j'appuie sur la détente, ce que j'ai fait. La balle, fendant l'air, a fini par se loger au coeur de la cible. Ravi, je me suis retournée vers Jeff, toute souriante.

« Merci Jeff !
-  De rien, c'est normal d'apprendre à quelqu'un comment se défendre et attaquer. »

    Un silence s'est installé. Jeff a plongé ses yeux bleus dans mes billes vertes, puis il a commencé à parler :

« Tu sais, quand je suis avec toi, je me sens en pleine forme, joyeux, presque invincible. J'aime beaucoup être en ta compagnie et... »

    Il a détourné son regard, l'air hésitant. Au bout de quelques secondes et après avoir pris une grande inspiration, il m'a annoncé en me tendant des roses rouges :

« Tu es quelqu'un de formidable, tu comptes vraiment pour moi. »

    Émue, je n'ai pas su quoi dire sur le coup, il m'a fallu un peu de temps pour comprendre ce qu'il venait de dire.

« Toi aussi tu comptes pour moi et... »

    Je n'ai pas pu finir ma phrase et pour cause, les lèvres de Jeff étaient collées aux miennes. Surprise, je n'ai pas répondu immédiatement au baiser. C'est quand la langue de Jeff m'a quémandé son passage que j'ai réalisé. Inutile de vous dire que je l'ai laissé s'introduire. C'est fou, à ce moment-là, j'avais complètement oublié mon passé, vous savez, ma vie dans l'trou à rat, les chiottes qui puaient, la soupe à l'eau et aux cailloux... Je ne pensais qu'à Jeff. Pourquoi ? Qu'est-ce que je ressentais pour lui ?
   Nos bouches ont fini par se séparer ; on affichait un sourire enchanté. Nous sommes rentrés à la tour main dans la main, heureux. Quelques semaines plus tard, Jeff a dû embarquer sur un navire. J'ai moi aussi levé l'ancre et je suis partie en direction de la région des Lumières et de l'industrie. Mon rêve ? Intégrer l'armée. Me battre pour mes valeurs. Ramener la paix dans ce monde qu'est Espoir.

______________________________________
Hors-RP :
 

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
 
Guns and roses [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alibi-RPG :: Les Zones Libres :: Repère des Bandits-
Sauter vers: