Alibi-RPG
COUCOU ! =D

Sur Alibi-RPG, tu peux créer un personnage parmi 4 époques différentes, et tu peux même avoir des pouvoirs et un métier ! Pour t'inscrire et pouvoir jouer avec les autres membres, c'est super simple : va lire le guide du forum !

On espère bientôt de compter parmi nous <3

Alibi-RPG

Coucou Invité, viens donc t'inscrire ! Nous aimons à peine croquer la chair...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[PNJ]Père Noël

avatar

Émeraudes : 25
Messages : 25

MessageSujet: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   Mar 23 Déc - 17:57

"Oh, oh, oh!" chantais-je, comme j'avais coutume de le faire dans le ciel.

Il faisait nuit et c'était le moment de distribuer des présents à chacun. Apparemment, je n'étais pas contraint de les distribuer par les cheminées, cette fois. Cela dépendait de mon envie, et puis il fallait que les gens puisse m'identifier, c'était la première fois que j'arrivais. J'arrivais avec mon traîneau en Région Médiévale. Sur la Terre, l'époque médiévale était assez... Mouvementée, disons. Voilà qui me faisait un peu appréhender mon atterrissage! Surtout que les remparts que j'ai vu en arrivant ne sont guère chaleureux. 
J'ai ordonné à mes rennes de tourner pour rentrer dans l'enceinte de la région. Tout d'abord, on pouvait voir de grandes étendues vertes, avec des forêts, des lacs et des villages ou des hameaux à droite, à gauche. Il fallait continuer assez loin et suivre la route dallée centrale qui commençait à l'entrée des remparts pour arriver à la première concentration d'habitants. Il me semblait que la capitale se nommait "Remparrion", mais je me doutais qu'il n'y avait pas que cette ville en Région Médiévale. 

J'arrivais donc dans une petite ville dont j'ignorais le nom et me posais sur le toit d'une grange, relativement plat. En atterrissant, j'ai attiré le regard de quelques femmes qui lavaient des vêtements, des piles entières trônant à côté d'elles, sur le lavabo. Ce devait être des blanchisseuses, celles qui s'occupait de laver le linge des habitants. 

"Bonjour! On m'appelle le Père Noël, enchanté." dis-je, en voulant bien faire.

Je n'ai eu comme réponse que des femmes qui se mirent à courir dans tous les sens, en criant dans la langue de la planète Espoir -que j'ai appris par le biais de l'Esprit de la Terre-. J'ai posé quelques cadeaux au sol, en éspérant qu'ils correspondraient à leurs attentes. Ce qui est bien, quand on est le Père Noël, c'est qu'on sait assez bien les vœux des gens, concernant les cadeaux.

Après avoir distribué les cadeaux dans la petite ville, je me suis remit en route. Au bout d'une demi-heure de vol, après plusieurs arrêts, je suis enfin arrivé à la capitale: Remparrion. Elle était entourée de remparts et au centre était dressée une sorte de tour géante. Loin d'être découragé, je rentrais dans la capitale. Seulement, des flèches commencèrent à voler dans ma direction, perforant l'air, et aussi mon traîneau. J'étais affolé et apeuré! Ces hommes médiévaux sont vraiment cinglés, quoi! J'ai commencé à piquer vers une maison, vers le côté de la tour. Je suis rentré (par le toit) et me suis étalé à côté des débris du plafond. Je me suis excusé auprès d'un vieux monsieur effaré, à qui j'offrit un petit pull. Je sortit et tombait alors sur un jeune femme, assez généreusement vêtue, qui me regarda droit dans les yeux, tout comme d'autres personnes qui m'avaient encerclé, avec quelques gardes.

"... Je suis, euh, le Père Noël! Je... Je ne vous veux aucun mal! J'ai des... Cadeaux... Pour vous! Là, dans mon traîneau, qui se trouve justement avec moi! Dans la maison, là...

J'ai ensuite couru et réussit à semer les gardes à mes trousses. C'est en me retournant, essoufflé, que j'ai aperçu la femme qui m'avait fixé l'instant d'avant.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Dernière édition par [PNJ]Père Noël le Mer 24 Déc - 4:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 183
Messages : 216

MessageSujet: Re: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   Mar 23 Déc - 20:32

C'est l'hiver. J'adore cette saison. Le froid qui vous glace le sang, le ciel aussi gris que le désespoir, et pourtant cet espoir insensé de bonheur et d’allégresse. Ces moments me rappellent la bêtise et la folie humaine... C'est si jouissif !

Enfin passons, je me promenais dans les rues de Remparrion m'amusant à compter le nombre de débauchés, ivrognes, va-nu-pieds et catins que je rencontrais. Je sentais mes lèvres qui se gelaient, mes doigts qui se raidissaient et mon regard qui devenait dément au fur et à mesure que je m'enfonçait dans les ruelles. Malheureusement, ma balade malsaine fut dérangé par un cinglé en costume rouge. Il se trimbalait avec plein de cadeaux, trébuchait partout et se fit poursuivre par les gardes régionaux. Il avait l'air assez idiot mais ferait sans doute une excellente marionnette avec qui jouer. J'entrepris donc de le suivre discrètement dans sa fuite. Il lui fallut un certain temps pour semer les gardes abrutis, mais il s'en sorti corps et bien. Il s'arrêta essoufflé et se retourna. C'est alors -seulement- qu'il m’aperçut. Je lui adressai un sourire diabolique en susurrant ces mots:

"Laisse moi t'exposer ta situation: Si tu hurle les gardes te retrouverons. Si je hurle les gardes te retrouverons. Si tu fuis je hurle. Si tu t'approche je te poignarde. Alors tu vas me répondre calmement. Qui es-tu? Et que veux-tu?"



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[PNJ]Père Noël

avatar

Émeraudes : 25
Messages : 25

MessageSujet: Re: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   Dim 28 Déc - 19:08

Cette même femme m'exposa très courtoisement la situation dans laquelle je me trouvais:

"Laisse moi t'exposer ta situation: Si tu hurle les gardes te retrouverons. Si je hurle les gardes te retrouverons. Si tu fuis je hurle. Si tu t'approche je te poignarde. Alors tu vas me répondre calmement. Qui es-tu? Et que veux-tu?"

J'envisageais alors de crier, histoire d'être confronté aux gardes plutôt qu'à... Elle. Enfin bref, quel joyeux accueil pour un type qui veut juste faire plaisir aux gens. Quoique, peut-être éprouvait-elle du plaisir à menacer les gens? Tiens, voilà une idée.

"Oh, vous aimez les poignards, euh, non? Je suis justement en possession de poignards très... Intéressants. J'aimerai vous en faire cadeau d'un! Je vous prierai de l'essayer sur une autre personne que moi. Si cela ne vous dérange pas, bien sûr."

Seulement, cette dame n'avait pas songé qu'il y avait une autre issue à la situation. S'envoler! Effectivement, mes reines avaient déjà sauvé le traîneau qui était tombé dans la maison et quelques lutins avaient ramassé les cadeaux à terre. Un seul sifflement et, hop!, mon traîneau m'emmène dans le ciel, par une autre voie que celle à laquelle pensait la femme en face de moi.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 183
Messages : 216

MessageSujet: Re: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   Sam 17 Jan - 11:50

Je l'avais coincé. Tout était parfait. Il allait devoir m'obéir. Mais non! Monsieur s'est envolé sur un traîneau ! Mais... Mais c'est qui ce guignol?? Tant pis, même si j'allais devoir me salir les mains, j'attraperais ce fou! D'un geste assuré je déchirais ma robe à l'aide de mon poignard pour me retrouver en short et débardeur (j'en mets toujours sous ma robe au cas ou il me faudrait courir). Je dois être la seule femme à savoir courir en talon... Je pars en direction du clocher principal de Remparrion à toute blinde tout en accrochant la ficelle de mon corset à ma dague. Une fois au pied de la tour, je monte les marche quatre à quatre jusqu'à arriver au toit. Je vois le traîneau de l'abru... de l'homme, qui s'approche. Je ne dois faire aucune erreur. Je lance ma dague tout en tenant la ficelle de l'autre main. La dague s'accroche au traîneau et je n'ai plus qu'à me hisser. Malheureusement c'est plus facile à dire qu'à faire... Je me retrouves donc misérablement pendue au traîneau qui part je ne sais où...



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[PNJ]Père Noël

avatar

Émeraudes : 25
Messages : 25

MessageSujet: Re: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   Ven 20 Fév - 17:15

Un étrange poids s'est soudain fait sentir sous mon traîneau. Après avoir vérifié qu'aucun de mes rennes ne s'était malencontreusement pris la patte dans les rennes (ah ah !) du traîneau, j'ai légèrement penché la tête pour voir ce qu'il se passait en-dessous. C'est alors que je vis... NON ! La folle s'était pendue à mon véhicule de fonction ! 

"Mais vous allez pas bien ou quoi, ma pauv' dame !"

C'est alors que je me rendis compte que je m'était légèrement trop penché... Assez légèrement pour que le traîneau s'incline à son tour, avec mes rennes qui commençaient à s'affoler. J'ai, ou plutôt nous, avons commencé à voler de travers. 

"Viviane ! Dis à Bichette de se redresser immédiatement, hu hu !"

Le traîneau continuait à pivoter de plus en plus, tout en accélérant du fait de sa position. Je me suis alors jeté de l'autre côté du traîneau, en voyant avec joie que nous avions fait demi-tour pour se retrouver juste en face du clocher de la ville. Des cadeaux ont commencé à tomber sur toute la ville. Une vraie pluie. Je voulais ne pas en faire partie. Quoi que... OUI !

"Sautez !!!"

J'ai sauté par-dessus le traîneau. J'espérais que la folle lâcherai sa dague pour se laisser tomber sur les cadeaux déposés au sol, qui amortiraient notre chute. Les gardes aussi nous attendaient et eux ne rendraient pas moins rude notre arrivée. J'entendis un énorme "BOUM" et finit par arriver au milieu de briques qui s'étaient joint à ma descente. Les gardes commencèrent à hurler comme des aliénés et les villageois crièrent dans toute la ville.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Éléonore, tu aimes l'or? (PNJ - édouard anew, eléonore mérédice) [ABANDON]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alibi-RPG :: Les Régions :: Région Médiévale :: Remparrion-
Sauter vers: