Alibi-RPG
COUCOU ! =D

Sur Alibi-RPG, tu peux créer un personnage parmi 4 époques différentes, et tu peux même avoir des pouvoirs et un métier ! Pour t'inscrire et pouvoir jouer avec les autres membres, c'est super simple : va lire le guide du forum !

On espère bientôt de compter parmi nous <3

Alibi-RPG

Coucou Invité, viens donc t'inscrire ! Nous aimons à peine croquer la chair...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 163
Messages : 197

MessageSujet: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Dim 13 Nov - 22:03

Cela faisait plus d'une heure que Éléonore attendait à l'extérieur du tribunal.

Aujourd'hui, c'était un inquisiteur qui était jugé. Un certain Aldred Rieli. Cela importait peu à Éléonore qui le considérait comme un poids. Selon elle, ce pauvre bougre était d'une bêtise crasse. Et cela s'était confirmé avec ce procès qui était, au départ, censé incriminer une sorcière. Mais l'homme avait tellement manqué d'éthique que l'enquête s'était retournée contre lui. "Quel imbécile." soupira-t-elle.

Le vrai problème de Éléonore, était qu'il fallait limiter les dégâts pour l'Inquisition.  Forcément, avoir un membre condamné pour diffamation, incitation à la haine et coups et blessures ce n'est jamais très glorieux et cela donne vite mauvaise réputation. Ce n'était donc pas en tant que commerçante ou que personne mondaine, mais bien en tant que Porte Parole Régionale du Grand Inquisiteur que Éléonore se tenait sur ce pavillon.

Elle n'avait pas souhaité entrer dans le tribunal, puisqu'elle n'était là que pour faire une annonce publique auprès de la presse n'ayant pour but que de leur faire croire que l'Inquisition désapprouvait le comportement de Aldred Rieili. Et dans afin de plaire "à la populace" elle avait choisie une tenue assez neutre, une longue robe fourreau d'un noir profond. Elle avait l'avantage de faire moderne, ce qui impressionne souvent les paysans médiévaux. Pour la coiffure, l'inquisitrice avait opté pour un chignon plus traditionnel.

Soudain, une agitation se fit entendre dans le tribunal. Les deux immenses portes s'ouvrirent et l'audience, comblée par ce spectacle, commença à sortir dans un brouhaha. Mais ce vacarme ne pouvait couvrir les cris d'horreur de Aldred.

Éléonore sourit du coin de la bouche. "C'est bien fait pour toi... Tu as été trop bête." pensa-t-elle. Elle regarda autour d'elle, la presse se ruait sur les premiers sortis. Les avocats et procureurs eux était encore à l'intérieur. C'était assez pathétique.

"Vais-je faire une rencontre intéressante?" se demanda Éléonore.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Asgard
Sorcier Médiéval
avatar

RPG - Emploi : Avocat

RPG (sorciers) - Type de magie : contrôle mental (très avancé)

Émeraudes : 313
Messages : 310

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Mer 23 Nov - 20:33

(HRP:désolé pour l'attente. comme marcus parle en blanc tu vas devoit garder la souris sur le message pour le lire. j'espère que mon poste vaut l'attente)

j'expirais un bon coup, content que toute cette affaire soit enfin réglée. j'avais non seulement réussi a prouver l'innocence de mon client mais aussi réussi a prouver la falsification d'énormément de preuves par l'inquisiteur en question: même marcus fair avait fini par comprendre qu'il accusait un innocent et m'avait même aidé a démonter son alibi. il était de mauvaise humeur mais sans plus: je n'aime pas retourner le couteau dans la plaie et de toute façon le procureur savait qu'il avait pris la bonne décision, quoi que puisse dire la foule qui avait assistée au procès.

d'un commun accord nous avions décidés d'attendre que la foule en colère aie bien attirée l'attention de tout le monde avant de sortir: lui parce que la tare dans sa jambe nuisait trop a son équilibre pour qu'il puisse avancer parmi la foule sans se retrouver face contre terre et moi parce que si je sortais maintenant je me ferais probablement assassiner. le verdict était déjà sur toute les lèvres: le procès reprendrait demain...et étant donné le manque de preuves recevables données par l'accusation le verdict semblait assez clair: les poursuites seraient sûrement abandonnées pour preuves insuffisantes ou alors son innocence serait prouvée. dans les deux cas la populace était déçue et furieuse

il sortit le premier, mal coiffé, le costume de travers, un dossier sous le bras et son épée au côté. il avait toujours l'air aussi peu professionnel mais boitait un peu moins depuis quelques jours. en dehors de son badge rien n'indiquait qu'il s'agissait de l'un des procureurs les plus dangereux du coin mais même moi je n'étais jamais enthousiaste a l'idée de l'affronter. c'était un putain d'adversaire...a ma connaissance j'étais le seul a avoir jamais obtenu gain de cause face a lui

dès qu'il vit Eléonore il la salua énergiquement et se dirigea vers elle


-Madame Meredice ! vous serez ravie d'apprendre que nos rangs comptent un criminel en moins...il est dommage de laisser partir ainsi l'une de ces immondices de sorcier mais impossible d'obtenir son arrestation vu l'écart de conduite de Aldred, lequel restera en cellule pendant un bon bout de temps

-encore heureux que le juge m'aie écouté sinon vous l'auriez tué sous nos yeux. vous allez finir par faire fondre la cage des accusés maitre fair. soulignais-je en remettant mes lunettes puisque c'était fini pour aujourd'hui.

-je maintiens qu'il le méritais me répondit-il. nous sommes peut-être agressifs mais nous ne tolérons pas les fausses arrestations. d'ailleurs vous n'avez pas encore démonté ma théorie de tout a l'heure...en attendant je vous présente Eléonore Meredice. elle travaille avec nous a ses heures perdues mais remplit bien ses fonctions. qui sait ? peut-être vous retrouverez-vous en face d'elle un jour ?

je lui lançais un coup d'oeil sceptique: lui ne tolérait pas les fausses accusations...la plupart de ses collègues en faisaient leur gagne pain mais je laissais ce détail de côté et serrais la main de la lady avec mon air figé habituel, plus un petit sourire en coin pour la politesse

-enchanté. dis-je simplement, raide comme un piquet comme j'en avais l'habitude. mais pourquoi n'êtes vous pas venue assister directement au procès ? s'agirait-il d'une urgence ?

je jetais un regard en coin aux deux inquisiteurs. peut-être devaient-ils parler seul a seul ?



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


merci pour l'image kate

zack's theme - bastion of discernment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 163
Messages : 197

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Lun 28 Nov - 13:53

Eléonore vit soudain sortir en trombe du tribunal, et fonçant droit vers elle, un homme qu’elle n’eût aucun mal à reconnaître : Marcus Fair. L’homme était certes très utile à l’Inquisition, son envie de plaire à l’institution le rendait assez pénible et collant.

«Madame Meredice ! Vous serez ravie d'apprendre que nos rangs comptent un criminel en moins… Il est dommage de laisser partir ainsi l’une de ces immondices de sorcier mais impossible d’obtenir son arrestation vu l’écart de Aldred, lequel restera en cellule pendant un bon bout de temps.»

Eléonore n’eût pas le temps de répondre quoi que ce soit : l’avocat derrière Fair avait répliqué de façon cinglante ce qui eu pour effet de rendre les oreilles de Marcus rouge cramoisie. Néanmoins ce dernier rétorqua quelque chose mais l’inquisitrice n’y prêtât pas attention. Elle observait du coin de l’œil les journaliste. Ils semblaient lassés des commentaires (sûrement peu constructif) des spectateurs et se rapprochaient des membres de la court.

«Enchanté.» Dit l'avocat que Fair venez probablement de lui présenter.

Il était parfaitement stoïque. Esquissant à peine un sourire. Voilà qui la changeait des sourires mielleux de qu’elle recevait habituellement. Il reprit la parole :

-Mais pourquoi n’êtes vous pas venue assister directement au procès ? S’agirait-il d’une urgence ?  
-Enchantée également, Maître Asgard n’est-ce pas ? Le soudain retournement de situation a nécessité des modifications d’emploi du temps il vrai, répondit Eléonore avec un léger sourire, mais il serait démesuré d’appeler ça une urgence. Voyez-vous, je laisse à Maître Fair le soin d’expliquer à la presse les détails de l’affaire. Je ne suis là que pour représenter officiellement l’Inquisition. Je ferais sans doute moi-même une déclaration publique mais voyez cela comme un simple respect des conventions.

Elle avait déjà entendu parler des exploits de Zack Asgard et il était évident qu'il était intelligent, bien plus que Marcus en tout cas. Le but ici était d’éviter un quelconque conflit.

C’est le moment que choisit Flair pour se pencher vers Eléonore et murmurer -sans discrétion- :
-Mademoiselle, concernant ce dont nous avions parlé la dernière fois…
- Plus tard Maître Flair.coupa Eléonore.Ce n’est pas le moment vous le voyez bien. De plus tout le monde semble exalté à l’idée de connaître votre point de vue sur l’affaire. N’ai-je pas raison ? Dit-elle en se tournant vers la horde de reporters.

Aussitôt une douzaine de personnes armées de plumes et parchemins se précipitèrent vers Marcus qui gonflé d’orgueil commença un discours. Eléonore n’écoutait pas. Elle ne perçue que les mots «intégrité», «justice» et «châtiment adéquat» ce qui devait assez bien résumer les propos de Marcus… Elle observait Asgard avec perplexité… Elle n’arrivait pas à le cerner et cela l’énervait...



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Asgard
Sorcier Médiéval
avatar

RPG - Emploi : Avocat

RPG (sorciers) - Type de magie : contrôle mental (très avancé)

Émeraudes : 313
Messages : 310

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Mer 30 Nov - 21:06

la demoiselle semblait étrangement froide, ennuyée même que fair soit venu lui parler a sa sortie du procès. compte tenu de la popularité et de l'influence de ce dernier la réaction de la dame me surprenait légèrement

-Enchantée également, Maître Asgard n’est-ce pas ? Le soudain retournement de situation a nécessité des modifications d’emploi du temps il vrai, mais il serait démesuré d’appeler ça une urgence. Voyez-vous, je laisse à Maître Fair le soin d’expliquer à la presse les détails de l’affaire. Je ne suis là que pour représenter officiellement l’Inquisition. Je ferais sans doute moi-même une déclaration publique mais voyez cela comme un simple respect des conventions.

je hochais lentement la tête, n'y voyant pas de problème

-il n'y aura pas grand chose a leur dire pour l'instant puisque l'affaire n'est pas encore tout a fait réglée. le jury délibère en attendant le procès de demain mais rien ne dit que d'autres preuves ne feront pas leur apparition.

fair n'avait pas laissé paraître son découragement a l'idée de devoir s'adresser a la foule mais jeta durant une fraction de seconde un regard assassin a la jeune femme. de mon côté je cherchais déjà comment me faire la malle sans être assassiné par la foule. j'avais déjà rangé mon badge a l'abri des regards mais ça ne serais sûrement pas assez. je me demandais pourquoi il y avait encore autant de monde d’ailleurs: normalement la foule déçue aurait due s'être dispersée longtemps avant notre sortie du tribunal. le plus souvent une bonne partie de la foule quittait les lieux dès que l’exécution de l'accusé cessait d'être une certitude

la collègue de fair avait-elle quelque chose a voir la-dedans ? a en juger par ses habits elle avait au moins un peu l'attention du publique puisqu'elle ne faisait rien pour cacher son statut. la probabilité que sa présence aie contribué a retenir la foule ici était plutôt haute


-puisque maitre fair s’acquitte de la noble tâche de garder le public informé permettez-moi de vous accompagner a sa place. je suis certain qu'il nous retrouvera vite...en particulier si vous vous comptiez vous entretenir avec lui au bureau. ne vous-en faites pas: je sais ou il reçoit ses associés

je me sentais un peu mal de lui faire ça mais il était bel et bien trop occupé par la foule amassée autour de lui et semblait résigné a rester un moment: de plus contrairement a moi il ne courrait pas le risque d'être assassiné...mieux encore ça permettrais au procureur de se calmer d'ici a leur prochaine conversation...et je savais par expérience qu'il en aurait besoin pour s'empêcher de lui tordre le cou

en effet même si il jouait bien la comédie et était des plus sociables en dehors de son travail il allait lui en vouloir de lui avoir enfoncée ce contretemps en travers de la gorge alors qu'il avait une enquête a coordonner. le geste d'éléonore le retardait autant dans sa fonction de procureur que dans ses autres devoirs d'inquisiteurs et je savais a quel point ce jeune homme négligé et ordinaire pouvait devenir terrifiant et dangereux quand il se montrait sous son vrai jour.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


merci pour l'image kate

zack's theme - bastion of discernment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 163
Messages : 197

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Dim 18 Déc - 0:45

« Puisque Maître Fair s’acquitte de la noble tâche de garder le public informé permettez-moi de vous accompagner a sa place. je suis certain qu'il nous retrouvera vite...en particulier si vous vous comptiez vous entretenir avec lui au bureau. ne vous-en faites pas: je sais ou il reçoit ses associés.»

Eléonore souleva un sourcil. Tant de sympathie venant d'un inconnu avait de quoi surprendre. D'autant plus lorsque l'inconnu en question se bat énergiquement pour sauver les pires ennemis de l'Inquisition. Mais après une courte réflexion, elle ne voyait cependant aucune raison de décliner la proposition.

«Ce serait avec plaisir, répondit Eléonore avec un sourire. J'ai quelques affaires privées à discuter avec Maître Fair et les oreilles indiscrètes des journalistes seraient malvenues. De plus, je suis sensée attendre le verdict pour faire passer le message de l'Inquisition. Je ne vous ferais pas l'affront de prétendre que qu'il sera le même selon la culpabilité ou l'innocence Rieli. »

Eléonore observa attentivement Asgard. Elle ne détacha son regard que pour réajuster sa jupe. Elle se tourna vers Fair et constata avec un certain contentement qu'il était toujours occupé à répondre aux questions de la presse. Elle adressa de nouveau un regard à Zach Asgard et, sur un ton étonnement enjoué,  annonça:

«On peut partir quand vous voulez Monsieur.»



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aela Rossignol
Femme des Lumières et de l'Industrie
avatar

RPG - Emploi : Violoniste (indépendante)

RPG - Marié(e) ? : Laissez-moi vivre

RPG (sorciers) - Type de magie : incantation (bibliomagie)

Émeraudes : 19
Messages : 15

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Mar 24 Jan - 21:35

Aela se trouvait chez elle cette après-midi là, quand elle reçut la lettre ci-dessous :

« Mademoiselle Rossignol,
je me présente : Sir Edgar Jomtan, j'ai ouïe dire par un de mes amis que vos mélodies étaient les plus belles qui lui eut été données d'entendre jusqu'à ce jour. C'est pourquoi, je souhaiterais vous avoir parmi les artistes qui viendront à ma soirée le xx/xx/257. Je vous serais gré d'accepter ma requête et de venir jouer pour mes convives.
Bien sûr, vous serez dédommager en conséquence.
Veuillez trouver ci-joint un laisser-passer que vous pourrez montrer aux gardes afin qu'ils vous laisse entrer dans la Région Médiévale.

Sir Edgar Jomtan. »


Aela reposa la lettre et fixa un point invisible au travers de la fenêtre. De toutes les régions possibles, il fallait que ce soit la Région Médiévale, il fallait que son futur patron, car il ne semblait pas vraiment lui laisser le choix, soit de cette maudite région. Elle avait une dent contre la Région Médiévale, peut-être était-ce parce que c'était la base des Inquisiteurs, peut-être parce que les habitants étaient étroits d'esprit à s'enfermer dans une région et à en contrôler les allées et venues. Et pourtant, elle se devait d'y aller, il fallait bien qu'elle se nourrisse et qu'elle paye son loyer. Elle vivait dans une chambre d'une auberge de sa Région mais quand elle partait, elle devait payer une autre chambre pour le temps qu'elle restait sur place. Cette-fois ci, comme à chaque fois qu'elle devait se produire lors d'une soirée mondaine, elle habiterait chez son patron le temps des festivités qui pouvaient durer plusieurs jours, si, si, je vous assure. Aela se souvint qu'une fois, son employeur était tellement ravi de sa musique qu'il lui avait demandé de rester plusieurs semaines afin qu'il en profite tous les jours, elle avait eu grand mal à partir en douce de la demeure pour retourner chez elle après être restée une semaine entière.

La jeune femme se décida à ouvrir sa garde robe et posa les uns après les autres ses habits sur son lit. Que pouvait-elle mettre à cette réception ? Elle ne pouvait pas y aller habillée comme elle était, pour le déplacement, cela ne poserait pas de problème, mais elle n'avait pas envie de se faire trop remarquer lors de la soirée. Une longue robe bleue, dont le bas était évasif et les manches collant aux bras serait parfaite. Elle attrapa donc sa valise et entreprit de préparer ses affaires : nécessaire de toilette, maquillage, robe, chaussure. Tout y passa même son grimoire de contes, elle ne pouvait pas le laisser là, personne ne devait savoir ce qu'elle était. La valise fin prête, elle accorda son violon et révisa quelques mélodies. Elle partirait le lendemain aux aurores.

Et voilà, elle était arrivée. Elle était partie en calèche jusqu'à la frontière où elle avait montré aux gardes son laisser-passer signé de la main d'un des habitants de la Région, il fallut une bonne heure pour que les gardes à l'intérieur ne se décident à la laisser entrer. Aela avait patiemment attendue, sans faire de vague qu'on la laisse entrer, elle n'avait rien dit et n'avait pas bouger d'un pouce. Quand elle fut enfin dedans, elle se dirigea vers la demeure de Sir Edgar, quand elle fut arrivée, la jeune femme déposa ses affaires, prit note de toutes les recommandations et décida d'aller faire un tour en ville. Elle passa devant un tribunal où de nombreuses personnes s'étaient attroupées, elle, elle continua son chemin. C'est là qu'elle rencontra un petit garçon en larmes, n'arrivant pas à le calmer par la parole, elle se décida à sortir son violon et à entamer une gavotte. Les pleurs se tarirent mais elle continua de jouer l'air jusqu'à la fin de la partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Asgard
Sorcier Médiéval
avatar

RPG - Emploi : Avocat

RPG (sorciers) - Type de magie : contrôle mental (très avancé)

Émeraudes : 313
Messages : 310

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Ven 27 Jan - 3:57

(aela: pour les besoins de mon poste je vais faire comme si t'étais passée dans le coin avant nous sinon on s'éloigne graduellement de toi et on entendra pas ta musique, oki ? enfin: ça et nos perso ne risquent pas de s'arrêter sinon puisqu'ils ont des affaires a régler, donc mieux vaut que tu te retrouve direct sur leur chemin XD)

éléonore ne semblait pas trop dérangée par ma proposition et nous nous mîmes bientôt en route vers le bureau de fair, empruntant pas mal de raccourcis et de chemins peu fréquentés puisque ça réduisait d'autant plus le risque de tomber sur une foule en colère. malheureusement ma position ne me protégeait pas plus que ça des foudres d'un public affamé d'exécutions...de plus je ne pouvais malheureusement pas compter sur l'aide de mes pouvoirs de pousseur puisqu'une inquisitrice se trouvait juste a côté de moi

je regrettais souvent de ne pas pratiquer dans une autre région mais mon devoir m'obligeait a opérer ici. de plus ayant déjà fait mon travail dans toutes les régions je trouvait que celle-ci était de loin la plus injuste

j'étais absorbé dans mes pensées au sujet de cette région et de l'affaire en cours lorsque je captais un son...du violon pour être plus précis...autant vérifier qui était en train de donner ce concert improvisé: aucun permis n'était nécessaire pour se genre d'activité mais qui disait musique disait souvent aussi attroupement, chose qui pouvait attirer des bagarres et d'autres complications

au lieux de ça c'est sur une jeune femme seule et un gamin qui semblait avoir récemment pleuré

je me contentait d'applaudir poliment une fois sa partition finie en me demandant ce qui l'avait bien amenée a traîner son instrument avec elle...elle était peut-être attendue quelque part ?



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


merci pour l'image kate

zack's theme - bastion of discernment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eléonore Meredice
Femme Médiévale
Femme Médiévale
avatar

RPG - Emploi : Inquisitrice - Commerçante

RPG - Marié(e) ? : Non

Émeraudes : 163
Messages : 197

MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   Lun 20 Fév - 14:33

Asgard se mit en marche et Éléonore lui emboîta le pas. Ils passèrent par beaucoup de passages étroits et peu fréquentés, ce qui ne lui plaisait guère. Ces ruelles sombres et bancales n'étaient pas le chemin rêvé pour une bourgeoise mondaine. L'avocat lui, ne disait mot, ce qui rendait le trajet d'autant plus pesant. D'un autre côté, cela évitait à Éléonore de répondre à des questions sur son entretien avec Fair.

Elle n'aurait pas pu répondre à grand chose ceci dit... Comme toujours l’Inquisition ne lui avait donné que la moitié des informations pour éviter les fuites... Elle savait simplement que son sac contenait des papiers à faire signer de toute urgence et en toute discrétion. Tant que Asgard ne se mêlait pas de ses affaires tout irait bien.

Elle était très intriguée pas Maître Asgard. Il était connu pour ses talents d'avocat mais n'apparaissait que peu dans la vie publique. Même maintenant qu'elle l'avait rencontré, elle n'arrivait pas du tout à se faire une opinion sur lui. Mais alors qu'elle réfléchissait, elle manqua de se heurter à Zack Asgard qui s'était arrêté devant une femme qui jouait du violon à côté d'un enfant. À la fin du morceau, Éléonore applaudit en affichant un grand sourire comme elle savait si bien le faire. Mais en réalité elle observait la jeune femme avec méfiance: son intuition lui disait de faire attention.

"En voilà une jeune prodige! Pourrions-nous avoir l'honneur de connaître votre nom Mademoiselle?" s'enquit-elle.



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les médias se mêlent de la justice [RP avec Zack Asgard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alibi-RPG :: Les Régions :: Région Médiévale :: Remparrion-
Sauter vers: