Alibi-RPG
COUCOU ! =D

Sur Alibi-RPG, tu peux créer un personnage parmi 4 époques différentes, et tu peux même avoir des pouvoirs et un métier ! Pour t'inscrire et pouvoir jouer avec les autres membres, c'est super simple : va lire le guide du forum !

On espère bientôt de compter parmi nous <3

Alibi-RPG

Coucou Invité, viens donc t'inscrire ! Nous aimons à peine croquer la chair...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cour avec un un prof avocat (avec de la mayonnaise) pv Zack [INACTIF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lucas Magira
Homme Médiéval
avatar

RPG - Emploi : On fait pas travailler les enfants! (Officiellement)

RPG - Marié(e) ? : Je suis qu'un gosse!

Émeraudes : 218
Messages : 218

MessageSujet: Re: Cour avec un un prof avocat (avec de la mayonnaise) pv Zack [INACTIF]   Sam 30 Avr - 13:32

Tout ce passa très vite et dans l'assemblé déjà quelques personnes regardaient la cage, même si pour la plupart leur attention était porter à d'autres endroits. Le truc qui m'attira à regarder quelqu'un en particulier était son expression quand l'accusé c'était mis à parler, il était contrarié en plus de sa surprise, pas comme les autres qui semblaient juste ne rien comprendre à la situation. Et puis quand tout le monde se mis à parler lui non, il fixait toujours. 

Je faisais semblant de reajuster la position de mon nounours pour etre sûr de ne pas oublier sa position, plutot fière de moi sur le cou. Je vérifiais bien ensuite la liste des témoins et pris un bonbon pour faire un petit trait sur un nom avant de manger celui-ci. Une bonne récompense. 

Je passais discrètement le papier



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Merci KitKat ^^
Tenue de voyage:
 


theme song:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Asgard
Sorcier Médiéval
avatar

RPG - Emploi : Avocat

RPG (sorciers) - Type de magie : contrôle mental (très avancé)

Émeraudes : 280
Messages : 281

MessageSujet: Re: Cour avec un un prof avocat (avec de la mayonnaise) pv Zack [INACTIF]   Jeu 12 Mai - 22:47

heureusement pour moi lucas se montra aussi efficace que discret et me donna le nom et le visage de notre pousseur: et ce avant même que fair n'aie le temps de répondre a mon objection. je tournais un peu la tête pour que personne ne puisse voir le petit sourire en coin que j'adressais a mon élève

malheureusement pour moi qui espérais voir l'état de william de mes propres yeux a sa sortie de la cage le juge refusa la requête


-le procès ayant déjà démarré l'accusé restera dans la cage jusqu'a sa conclusion. maître asgard ? avez-vous d'autres questions pour le témoin ?

je prenais une vingtaine de secondes pour y penser...comment prouver qu'un homme capable de manipuler le feu n'avait rien a voir avec un cas de combustion spontanée ?

c'étais bien ça non ? son dossier le disais capable de manipuler les flammes et la chaleur qu'elles dégageaient...et sa limite était...sa limite...il y avait une chose hors de sa portée


-oui: william ? êtes-vous en mesure d'expliquer la contradiction que je viens de mentionner ?

sa réponse ne m'importait pas tant que ça mais je devais gagner quelques secondes pour me souvenir

-j'ai juste retenu les flammes avec mes pouvoirs pour éviter de réduire le bar en cendres...pour les autres blessures j'en sais rien et je m'en fout

ah, ça me revenait maintenant: la chose que le coupable avait fait...et dont mon client était incapable

-et lorsque vous avez allumé ces flammes vous visiez son torse spécifiquement ?

-oui. ça réponds a votre question ?

-oui

-alors vous-êtes enfin prêt a accepter l'explication de votre client ? il me semble qu'elle est assez claire. déclara fair avec un petit sourire arrogant

-ne jouez pas a ça avec moi maître fair: vous savez aussi bien que moi qu'elle ne tient pas la route...mais je me demande...avez-vous commencé a comprendre ?

le sourire de fair s'élargit...il n'avait quand-même pas...

-vous aviez déjà compris alors ?

-je n'étais pas sûr...j'en ai eu la preuve a l'instant. l'incident d'il y a quelques minutes venait étayer ma théorie mais au moins maintenant je commence a y voir un peu plus clair. c'étais pour ça votre petit manège avec la note ? vous-êtes probablement arrivé a la même conclusion que moi.

il avait l'oeil vif celui-la...mais au moins il avait l'air de comprendre ce qui se passait ici

-un instant messieurs: quelle conclusion ? vous n'avancerez pas de théories sans fondement dans cette salle...si vous avez quelque chose a dire sur la déclaration de l'accusé, faites-le clairement et avec l'appui de preuves ! nous sermonna le juge.

-c'est très simple votre honneur...l'accusé aurait visé spécifiquement le torse de la victime, qu'il aurait allumé a l'aide de l'alcool répandu sur lui: est-ce exact ?

-c'est ce qui s'est passé !

-pas de votre main en tout cas...faites-le taire maître asgard ! soupira marcus avec un air plus ennuyé qu'autre chose

-william: le dossier des forces de l'ordre qui est a l'origine de votre rang de pyromancien est-il exact ?

-bien sûr que si !

-dans-ce cas pourquoi nous mentez-vous ?

-je dis la vérité ! je me suis concentré sur son torse et-

-et rien du tout...il aurait pu être couvert d'essence de la tête aux pieds sans que vous puissiez lui faire quoi que ce soit...

j'ouvrais son dossier. fair tapa du poing sur le bureau...il semblait...de bonne humeur: on aurait dit qu'il se retenait pour ne pas rire aux éclats

-ce document vous décrit comme étant capable de manipuler toute flamme se trouvant près de vous ainsi que la chaleur qu'elles émettent: un autre pyromancien mis a part rien ne vous empêche de changer une flammèche en un incendie capable de ravager une pièce comme ce bar...c'est exact ?

-mais oui ! et c'est ce que-

-le dossier dont je parle dit en conclusion ''bien qu'il exerce un contrôle très précis sur ses flammes et aie le moyen de les rendre encore plus dangereuses par l'utilisation d'autres combustibles ce sorcier est incapable de créer la moindre flamme ou chaleur qui n'existe pas déjà, ni de manipuler une flamme plus petite qu'un poing humain'' si le reste de ce dossier est exact alors ce paragraphe doit l'être aussi, n'est-ce pas ?

-n'importe quoi !

incapable de me retenir je fusillais la cage du regard, puis chuchotais a lucas

-cette fois on cherche celui qui fixe la flamme...si il intervient fais comme pour l'autre

sans m'expliquer d'avantage je sortis un briquet que j'allumais: j'en avais toujours un fonctionnel avec moi...disons qu'il y a des choses qu'il vaut mieux ne pas oublier

-très bien ! alors-

c'est a ce moment-la que les choses devinrent compliquées car je fus pris d'une envie aussi soudaine que puissante de cesser mes questions et de déposer mon briquet directement sur nos dossiers, j'avais déjà descendu le bras jusqu'a l'épaule lorsque je réalisais ce qui étais en train de se passer

le pousseur avait soit compris ce que je faisais, soit simplement décidé que j'étais un gêneur

dans les deux cas il était en train de s'en prendre a moi: je l'entendais dans ma tête comme si il était juste derrière moi et je le sentais presque pousser contre mon bras pour le faire descendre. je me voyais en boucle, mettant le feu aux preuves et cet enfoiré imprimait la scène et les mouvements dans mon cerveau: les retenir était comme résister a l'envie de se gratter...on sait qu'on va céder a un moment ou a un autre et on croise les doigts pour que ça s'arrête avant

...sauf que si je me grattais je foutais le feu aux preuves. bien sûr j'aurais aimé appeler a l'aide mais l'emprise de l'autre pousseur était déjà très forte, assez en tout cas pour m'empêcher de parler

son pouvoir semblait marcher un peu comme le mien en plus expéditif: il n'avait pas eu besoin de retenir mon attention ou celle de will pour nous contrôler, ni de voir son visage: par contre je savais qu'il devais rester concentré pour maintenir son influence

je n'allais pas tenir longtemps: je n'arrivais ni a parler, ni a faire remonter mon bras qui descendais lentement et si je m'en prenais a lui pour le forcer a arrêter rien ne garantissais qu'il allait craquer avant moi


-maître asgard ? que ce passe-t'il ? que faites-vous avec ce briquet ?

fair se mit a regarder un peu partout: soupçonnant clairement quelque chose: certes mon immobilité ne durait que depuis une quarantaine de secondes mais je tremblais comme une feuille et suait a grosses gouttes

plus le choix: je me concentrais rapidement sur le petit vieux assis juste a côté du pousseur: lequel lui mit un coup de canne sur le genou avant même d'avoir compris d'ou lui venait cette envie.

libéré une seconde de l'emprise de l'autre pousseur je relevais le briquet et l'agitait un peu en me concentrant sur lui: maintenant que la flamme avait retenue l'attention du pousseur j'avais une assez grosse prise sur lui pour l'influencer un peu: rien de très remarquable: il devint juste un peu plus curieux de savoir ce que je comptais faire avec ce briquet au juste

je tournais a nouveau les yeux vers lucas en continuant d'agiter l'outil pour maintenir mon influence sur l'homme le plus dangereux dans cette pièce


-n'oublie pas: si la flamme change, cherche celui qui la fixe. si je fige...je sais pas, retire-moi tout objet dangereux des mains, fais signe au procureur et montre lui la liste, il comprendra

je croisais les doigts pour que le pousseur reste trop distrait pour intervenir mais même le garder insouciant comme ça était m'en demander pas mal vu l'effort mental surhumain que je venait de fournir pour lui résister. au moins après ce qui venait d'arriver fair ne s'opposerait sûrement pas quand viendrait le temps d'annoncer la présence d'autres sorciers dans cette affaire.

-si l'accusé veut nous prouver que ce dossier ment il n'a qu'a faire grossir la flamme de ce briquet: ce qui prouvera hors de tout doute qu'il a déclenché le feu initial, comme il le prétend. loin de moi l'idée d'insinuer que l'accusé ne connait pas les limites de ses propres pouvoirs mais...eh bien l'accusé ne semble pas connaitre les limites de ses propres pouvoirs:sans quoi il n'aurait jamais prétendu être a l'origine d'un feu qu'il ne pouvait pas déclencher



°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


merci pour l'image kate

zack's theme - bastion of discernment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cour avec un un prof avocat (avec de la mayonnaise) pv Zack [INACTIF]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alibi-RPG :: Les Régions :: Région Médiévale :: Remparrion-
Sauter vers: